A la une :

Innovation en Suisse: pour un dialogue entre recherche, économie et société

Le 03 juillet 2017. Les politiques d’innovation en Suisse doivent faire dialoguer la recherche, l’économie et la société. S’inspirant du développement de logiciels libres ou des licences creative commons, le projet INNO-Futures des Universités de Neuchâtel et de Berne propose une politique nationale de communs innovatifs, dans laquelle le partage des savoirs favorise la réalisation et la reconnaissance d’idées originales, aussi bien technologiques, qu’économiques ou sociales. La plateforme internet www.communs-innovatifs.ch est lancée dès aujourd’hui pour concrétiser ce projet soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique. Prolongeant leur réflexion, les auteurs de l’étude invitent à la création du label «Swiss innovated» qui permettrait aux innovations helvétiques d’être internationalement reconnues. Lire la suite

  • 29juin2017_watsan185.jpg

    Humanitaire: gestion de l’eau en cas d’urgence à l’aide d’une app

    Le 29 juin. Des ingénieurs venus de Syrie, d’Ethiopie, d’Irak ou du Nigéria participent, à Colombier, à un exercice pratique de gestion de l’eau en cas d’urgence, au bord du lac de Neuchâtel. Ils vont se familiariser avec une nouvelle application sur téléphone portable pour mieux planifier leur intervention. Cette formation, appelée WATSAN, est organisée par le Centre d'hydrogéologie et de géothermie de l'Université de Neuchâtel et l’unité Eau et Habitat du Comité international de la Croix-Rouge.

  • 26juin2017_babylab185.jpg

    Sciences cognitives: l'éveil de l'intérêt chez les bébés

    Le 26 juin. Les bébés sont capables de comprendre dès l’âge d’un an l’intérêt que porte un adulte à un objet. C’est ce qui ressort de la thèse de doctorat de Daniel Dukes menée à l’Université de Neuchâtel sous la supervision du professeur Fabrice Clément. Cette découverte du Centre de compétences en sciences cognitives marque un progrès significatif dans l’étude des processus de socialisation des individus. Elle figure au menu du colloque Foundations of Affective Social Learning organisé par l’équipe de l’UniNE et qui se tient jusqu’à mardi à Montézillon (NE).