Fermer

Thèses et mémoires (dépôt). Open access (OA)

► dépôt de thèses

les thèses doivent être déposées auprès du/de la responsable de la bibliothèque concernée, soit:
- Slim Ben Younès, pour la Bibliothèque de droit (tél. 032 718 1245),
- Natalie Brunner-Patthey, pour la Bibliothèque des sciences économiques (tél. 032 718 1345),
- Delphine Lab, pour la Bibliothèque des sciences (tél. 032 718 1729),
- Raphaël Matthey, pour la Bibliothèque de théologie (tél. 032 718 1996),

- Raymonde Wicky, pour la Bibliothèque de l'Institut d'ethnologie et du musée d'ethnographie pour les thèses en ethnologie (tél. 032 718 1713),
- Marianne Stubenvoll, pour la Bibliothèque des lettres et sciences humaines pour les thèses de lettres hors ethno (tél. 032 718 1058)

l'enregistrement de la thèse consiste à déposer: 

- cinq exemplaires papier imprimés recto-verso et reliés (pas de reliure avec anneaux), un des exemplaires signé sur la page de titre par le doyen ou la doyenne de la faculté concernée; chaque exemplaire doit contenir l'imprimatur relié après la page de titre, un résumé en anglais ou français et des mots clés avant la table des matières,
- un cdrom contenant une version électronique de la thèse en PDF, exactement semblable à la copie papier (avec imprimatur, résumé, mots-clés), ainsi qu'un document Word ou LaTeX contenant résumé et mots-clés.
- le contrat de diffusion d'une thèse numérisée, signé en deux exemplaires,
- la déclaration à signer lors du dépôt du thèse, à signer en deux exemplaires

- pour les thèses contenant des articles déjà publiés, voir la remarque ci-dessous

par défaut, toutes les thèses sont publiées dès leur dépôt en open access dans la bibliothèque numérique RERO DOC
si une publication commerciale est envisagée chez un éditeur n'admettant pas de publication en open access, une dérogation pour non publication en open access doit être demandée au doyen ou à la doyenne de la faculté concernée (avec préavis du directeur ou de la directrice de thèse) et jointe au dépôt; dans ce cas, 45 exemplaires PDF sur cdrom (tous exactement semblables à la version papier AVEC IMPRIMATUR) sont apportés pour les échanges inter-institutions ou inter-bibliothèques. Un subside auprès de l'Office des bourses du Canton de Neuchâtel peut être demandé via les responsables sus-mentionnés au moyen du formulaire ci-contre.

pour les thèses publiées sous forme de recueils d'articles déjà publiés dans des revues scientifiques, merci de prendre note de ceci:
- certains éditeurs exigent un délai entre la publication dans leurs revues et la publication en open acess sur un serveur institutionnel, pour l'UniNE Rero Doc, merci de vous en informer
- la plupart des éditeurs n'acceptent pas que les articles soient publiés en open access avec le formatage de leur revue (logo, copyright, titres courants, etc.) et exigent que soit publié un texte neutre portant simplement la référence de la revue, année, numéro et pagination; on ne peut donc pas insérer simplement une photocopie de l'article publié dans la thèse déposée.

pour la mise en forme de votre travail , simplifiez-vous la vie en suivant les consignes de base du Centre d'impression et de graphisme de l'UniNE

► conseils pour la mise en forme

exemple de page de titre pour un institut (pdf, 11Ko)

exemple de page de titre de thèse pour la Faculté des sciences économiques Version françaiseEnglish Version

exemple de page de titre pour la Faculté de droit (pdf, 11 Ko)

feuille de style pour une thèse   

 ► dépôt de mémoires

les mémoires imprimés sont à déposer dans la bibliothèque de la faculté concernée; ils doivent être accompagnés de la Déclaration d'honneur signée (2e des textes à télécharger en haut à droite de la page).

les mémoires électroniques sont à déposer auprès du responsable de la bibliothèque concernée (personnes nommées ci-dessus). Pour qu'un mémoire de licence/master soit édité en ligne, il faut:
- une autorisation du directeur ou de la directrice du mémoire (un courriel suffit)
- la déclaration d'honneur signée
- le fichier pdf du mémoire sur cédérom
- le contrat de diffusion signé en deux exemplaires
- un résumé du mémoire en 2000 signes avec une liste des mots clés en français (et en anglais) sur fichier word par courriel ou gravé sur le cdrom

 ► un mode alternatif de publication scientifique

appelé également "archives ouvertes" ou "accès libre", l'open access est un mode alternatif de publication scientifique et un nouveau modèle économique

 ► une démocratisation de la publication scientifique
la publication scientifique est concentrée entre les mains d'un nombre de plus en plus petit d'éditeurs qui dictent leurs prix aux institutions ; celles-ci, et les Etats qui les soutiennent, doivent débourser des sommes de plus en plus importantes pour porter à la connaissance du public scientifique les résultats des études dont elles ont assuré en aval le financement ; les coûts croissants des abonnements aux ressources électroniques mettent les budgets des bibliothèques sous pression et surtout coupent de la communication scientifique et donc du savoir bon nombre de chercheurs, notamment dans les pays émergents
 ► pour en savoir plus

Article de Christian Gerini , maître de conférences à l'Université du Sud Toulon, 16 avril 2005 (français)
Conférence de Bernard Rentier , recteur de l'Université de Liège en faveur de l'open access et son initiative EurOpenScholar, décembre 2007 (anglais)
FNS : nouvel encouragement des publications ciblé sur la diffusion numérique et le libre accès
OpenAIRE (Open Access Infrastructure for Research in Europe) : en donnant les moyens de la promouvoir, elle vise à soutenir l’obligation de dépôt en accès libre en Europe ; cette obligation est décidée par la Commission Européenne et le Conseil Européen de la Recherche (ERC)
OpenEdition : position du Conseil Scientifique sur le libre accès
Présentation de Uli Niederer , directeur de la Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, juin 2005 (allemand)
Rapport de Matthias Töwe , chef de projet e-lib.ch, sur l'open access et le projet e-archiving de la Conférence des Bibliothèques universiraires suisses, mars 2007 (français)

 

 ► thèses et mémoires 
depuis 2005, les thèses de l'UniNE sont publiées en open access et sont éditées dès leur dépôt au Service des Bibliothèques dans la bibliothèque numérique romande, RERO DOC ; des mémoires de licence ou master peuvent également y être édités si le directeur de la recherche donne son accord : c'est une excellente occassion pour un jeune chercheur, pensez-y !
NB : toutes les thèses neuchâteloises, principalement celles avant 2005, ne sont pas publiées en open access ; elles sont toutes enregistrées dans le catalogue local RBNJ et déposées dans les bibliothèques de l'UniNE ; il en va de même pour les mémoires de licence ou de master (voir la liste des thèses et la liste des mémoires UniNE)
_
 ► articles et livres 
préprints, postprints, rapports de recherche et même des livres sont aussi publiés sur RERO DOC : il vous suffit pour cela de prendre contact avec Karim Chèvre au Service des bibliothèques ; si vous voulez connaître la politique de votre éditeur vis-à-vis de l'open access (durée d'embargo notamment), contactez-nous ou regardez sur SHERPA/ROMEO la décision d'un très grand nombre d'éditeurs par rapport à l'open access
Le portail Publications et Recherches veut offrir une présentation d'ensemble des contributions scientifiques de l'UniNE, en augmenter la visibilité et donner accès le plus largement possible aux publications des professeurs et des collaborateurs
 ► également sur les serveurs mondiaux d'open access 
RERO DOC travaille avec le protocole OAI-pmh : un document déposé sur cette plateforme est repérable sur les grands réservoirs, tels OAIster ; les métadonnées sont aussi moissonnées par Google Scholar

 

arXiv : le premier serveur d'archives ouvertes (Los Alamos National Laboratory, puis Cornell University), publications scientifiques physique, mathématiques, informatique, biologie quantitative
Bibliothèque numérique mondiale : documentation en plusieurs langues en provenance des pays et des cultures du monde entier, sur des documents fondamentaux : manuscrits, cartes, livres rares, enregistrements, films, gravures, photographies, dessins d'architecture, et autres types de sources primaires ; projet de collaboration entre les États-Unis, la Bibliothèque du Congrès qui l'héberge, l'UNESCO et d'autres partenaires dans le monde (ajouté le 03.06.09)
CERN  document server : plus de 900'000 notices bibliographiques* dont plus de 360'000 textes intégraux* (textes, images, conférences vidéo, etc.) en physique des particules et domaines associés
DOAB (Directory of Open Access Books) : site ouvert à la publication libre de livres électroniques
DOAJ  (Directory of Open Access Journals, Lund University Libraries) : répertoire de plus de 5200 revues* à comité de lecture, accès à plus de 170'000 articles*, couverture mondiale et pluridisciplinaire
E-LIS (E-prints in Library and Information Science) : première archive ouverte internationale dans le domaine bibliothéconomique et des sciences de l'information ; la consultation des documents en texte intégral y est entièrement libre, plus de 10'800 documents* y sont déposés

Europeana
Lancée en novembre 2008 par la Commission européenne, Europeane est une bibliothèque numérique qui met en commun des ressources des bibliothèques nationales des 25 Etats membres. Objectif : créer un patrimoine culturel européen et transnational, sous forme numérique, gratuit pour les oeuvres libres de droit. Assez proche de Gallica, mais avec une interface graphique plus moderne et une indexation plus évoluée

EZB (Elektronische Zeitschriftenbibliothek - Electronic Journals Library) : outre les titres à accès payant, signale la présence d'environ 25'621 titres* en accès libre (environ 50'100 titres* en tout) ; la recherche est possible par thème, titres, ISSN, etc.
Geoscience e-Journals : 54 périodiques* en libre accès dans le domaine des sciences de la terre (modifié le 05.08.2010)
GOAP (Global Open Access Portal) : financé par les Gouvernements de Colombie, Danemark, Norvège et des États-Unis , présente un état de l'Open Access dans le monde
Internet Archive : Archivage d'oeuvres textuelles et audio-visuelles exemptes de droit, dans le but de se prémunir de leur disparition sur Internet. Association américaine sans profit lucratif, fondée en 1996 à San Francisco.
OAI (Open Access Initiative) : Registered Data Providers : répertoire des serveurs d'archives ouvertes utilisant le protocole OAI-pmh (Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting), y compris RERO DOC
Open Content Alliance (OCA)  : collaboration d'organisations culturelles, technologiques, à but non lucratif et gouvernementales. But : créer une archive permanente en plusieurs langues de textes digitalisés et de documents multimédia (ajouté le 10.11.2009)
OAIster (University of Michigan) : valorise et donne accès aux ressources électroniques librement accessibles (plus de 23 millions d'enregistrements* provenant de plus de 1100 institutions* dans le monde, y compris RERO DOC) (mis à jour le 05.08.2010)
PLoS (Public Library of Science) : organisation à but non-lucratif de scientifiques visant à donner un accès libre à la littérature scientifique et médicale (les auteurs doivent toutefois financer la mise en ligne de leurs travaux)
Science Alert : publie plus de 100 revues scientifiques dans plusieurs domaines importants ; certaines sont en open access (modifié le 26.01.10)
 ► Allemagne 
BASE (Bielefeld Academic Search Engine) : moteur de recherche multidisciplinaire d'étendue mondiale pour des ressources scientifiques de valeur en accès libre
DissOnline (thèses en ligne) : serveur de la Bibliothèque nationale allemande pour les thèses allemandes et autrichiennes ; les thèses suisses y seront bientôt aussi accessibles

 

 ► Brésil 

SciELO : (Scientific Electronic Library) : bibliothèque électronique scientifique du Brésil

 ► Canada 

Erudit : Initiative de l'Université de Montréal qui propose des revues en ligne, accessibles plus ou moins librement selon les titres ; on y trouve aussi des livres, des thèses et autres documents 
Les classiques des sciences sociales : bibliothèque numérique entièrement réalisée par des bénévoles ; plus de 4200 oeuvres originales*

 ► Egypte 

Hindawi : Publishing Corporation : éditeur commercial dans les domaines des sciences, de la technologie et de la médecine (STM) qui promeut l'open acess

 ► France 

@rchiveSIC : Archive Ouverte en Sciences de l'Information et de la Communication, mise en ligne par le CCSD (Centre pour la communication scientifique directe)

Calenda :  calendrier en lettres et sciences humaines et sociales en ligne. En libre accès, il informe étudiants, enseignants et chercheurs de l'actualité de la recherche. Il est alimenté par les suggestions volontaires de ses utilisateurs

EduTice : bibliothèque numérique recevant et diffusant les productions intellectuelles de la recherche internationale dans le domaine des usages des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation et la formation ; plus de 1700 documents*

ENSSIB (École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) : bibliothèque numérique. Pour les articles de nature scientifique, l’ENSSIB incite ses chercheurs à les déposer dans HAL , archive dans laquelle sera bientôt créée une collection « enssib ». Ces articles se retrouveront ensuite dans la bibliothèque numérique, par moissonnage du serveur national. 

HAL : (Hyper-Articles en ligne) : serveur qui permet de déposer et de rendre publics des documents scientifiques de toutes les disciplines (STM et SHS) ; comprend plus de 148'000 documents*

Hypothèses : plateforme de 500 carnets de recherche en sciences humaines et sociales proposée par le portail OpenEdition

ParisTech : Institut des sciences et technologies de Paris ; ouvre son portail d'archive ouverte qui permet la visibilité collective des publications scientifiques de sesécoles ; environ 3500 docments par an, notices ou textes intégraux

Portail des organismes de recherche et des établissements d'enseignement supérieur français dédié aux archives ouvertes

Revues.org : (Edition électronique scientifique) : fédération de revues qui a pour but d'indexer et d'élargir la visibilité des sciences humaines et sociales

 ► Inde

Open-J-Gate : répertorie plus de 7400 périodiques* en archives ouvertes, comprenant plus d'un million d'articles* dont le nombre s'accroît de plus de 300'000 par an ; mises à jour quotidiennes 

 

 ► Royaume-Uni

Accès libre aux résultats de la recherche britannique : le gouvernement du Royaume-Uni se lance dans un développement de l'open access pour la recherche scientifique financée par l'argent public

 ► Suisse

HelveticArchives : base de données des archives de la Bibliothèque nationale suisse

Infoclio : institutions suisses et ressources en ligne pertinentes pour les sciences historiques

RERO DOC : bibliothèque numérique romande

SEALS : (Swiss Electronic Academic Library Service) : sélection de périodiques scientifiques numérisés (Module E-Archiving du Consortium des bibliothèques universitaires suisses)

Sport : (Centre International d'Etude du Sport CIES) : sites d'open access dans les domaines du sport

Viaticalpes : les images des Alpes dans les récits de voyage de la Renaissance au XIXe siècle (numérisation d'ouvrages) 

Zenodo : (CERN) : plateforme de partage de résultats de recherche qui ne figurent pas sur les dépôts institutionnels scientifiques

 ► USA 

AGI : (American Geological Institute) : GeoRef, base de données en sciences de la terre, donne un accès libre à quelques périodiques et séries

E-Print Network : couvre plusieurs domaines scientifiques, produit par les US Department of Energy et Office of Scientific and Technical Information

HighWire Press : la plus grande archive de textes intégraux en sciences (plus de 1'978'000 articles* en accès libre)

Project Gutenberg : le plus ancien site de livres électroniques en accès libre (plus de 33'000 livres*)

PubMed Central : (PMC) : articles en accès libre dans les domaines des sciences de la vie et du biomédical, édités par les "U.S. National Institutes of Health (NIH)"

CERN : conférences sur les innovations dans la communication académique, 18-20 avril 2007

Coalition of Open Access Policy Institutions (COAPI) : initiée par l'Université de Kansas en 2009, coalition de plus de 20 universités et lycées qui ont défini une politique d'open access en Amérique du Nord (Harvard, Stanford, Duke, Concordia, etc.) et collaborent pour mettre en place des stratégies d'open access dans une perspective nationale.

COAR (Confederation of Open Access Repositories) : jeune association d'intiatives de dépôts institutionnels qui depuis octobre 2009 unit 80 institutions dans 24 pays pour asseoir une plus grande visibilité et une meilleure diffusion des résultats par ces dépôts institutionnels.

Comparatif (Ranking) des serveurs d'archives ouvertes dans le monde (par Centro de Ciencias Humanas y Sociales, Espagne) ; RERO DOC au 35e rang sur 800

Create Change : soutient les milieux académiques et documentaires pour promouvoir les archives ouvertes

Deutsche Forschungsgemeinschaft : encourage la publication en accès libre

Deutsche Informationsplatform : plateforme d'information allemande sur l'open access (Freie Universität Berlin, Universität Bielefeld, Georg August Universität Göttingen, Universität Konstanz)

Deutsche UNESCO-Kommission : cet ouvrage a pour but de nourrir le débat sur l'open access en décrivant de manière détaillée tous les aspects touchés par la mise en place d'une stratégie Archives Ouvertes

EnablingOpenScholarship (EOS) : promotion du partage de la science au sens large (érudition) dans les universités et autres institutions de recherche de par le monde ; à la fois information et forum de discussion

EPFL : informations de l'EPFL sur les archives ouvertes

EPrints : plateforme de soutien à la création de dépôts institutionnels d'archives ouvertes

Groupe de Travail sur les Archives Ouvertes (GTAO) : constitué par le département français Etudes et Prospectives du Consortium Couperin, dans le but de mettre en place une plateforme commune de dépôt et d'archivage archives-ouvertes.fr (ajouté le 26.03.08)

Information Society Technologies (IST) : Open Archives Forum : foyer européen pour la dissémination d'informations sur les activités européennes et le rassemblement de projets et intiatives pour les archives ouvertes, y compris RERO DOC

Key Open Access Concepts : introduction à quelques concepts importants pour utiliser au mieux les références 
_
OpenAIRE (Open Access Infrastructure for Research in Europe) : en donnant les moyens de la promouvoir, elle vise à soutenir l’obligation de dépôt en accès libre en Europe ; cette obligation est décidée par la Commission Européenne et le Conseil Européen de la Recherche (ERC)

Open Archives Initiative (OAI) : développe et promeut les standards d'inter-opérabilité dans le but de faciliter la dissémination des travaux scientifiques et de donner un accès toujours plus étendu aux ressources digitales

Research Councils UK (RCUK) : promeut et conseille sur l'accès libre à la recherche scientifique

Science in Society : Scientific Publishing in the European Research Area : congrès de conférences sur l'accès, l'expansion et la préservation des publications scientifiques en Europe

SHERPA (RoMEO) : répertorie les politiques des éditeurs payants sur leur permission ou non de publier en archives ouvertes les travaux scientifiques qu'ils éditent

Université de Fribourg (Faculté des Sciences - DOPKE) : liste d'archives ouvertes en sciences

Université de Genève (dossier Campus n° 86) : l'open access, son histoire, sa raison d'être, ses enjeux, son avenir

Université de Genève : petite brochure synthétique sur les archives ouvertes

Université de Liège : pour une université ouverte et interactive : l'accès libre y est présenté de manière particulièrement pertinente dans ce blog du Professeur Bernard Rentier, recteur

Wetpaint Central (WPC) : Open Access Wiki : informations et discussions sur les archives ouvertes dans la communauté scientifique

SI VOUS ADHÉREZ À L'OPEN ACCESS, ALORS VOUS POUVEZ SIGNER LA TRIBUNE !
Cliquez ici
.

Publications UniNE

Publications de l'UniNE :

Accès mondial :
Suisse romande :
Suisse/Allemagne , France :
Europe :
Politique des éditeurs :

Textes fondateurs

Textes fondateurs de l'initiative open access (OAI) :
 

Initiative de Budapest
dix ans après

Déclaration de l'IFLA (15.04.2011)

Directive du FNS (09.08.2007)

Déclaration de Bethesda (27.05.2004)

Déclaration de Berlin (22.10.2003)

Initiative de Budapest (14.02.2002)